Le transpiration l'hiver est sans doute encore plus désagréable qu'en été. La sueur mouille les vétements qui ne sèchent pas (ou très lentement) en raison des basses températures. Les alpinistes, les cyclistes et les joggers le savent; si les vétements qu'ils portent n'évacuent pas toute l'humidité, ils finissent invariablement par grelotter. La gestion de la sudation et l'évacuation de l'humidité sont d'ailleurs au coeur de toutes les recherches des professionnels du vétements de sport. Mais qu'en est-il pour les travailleurs ordinaires ou citadins pressés que nous sommes ? Dificile d'aller au boulot en veste Northface, de ne porter que des leggings de running et des maillots de corps Décathlon lors des réunions... Pour régler ce délicat problème et conserver un dress code plus classique, il y a désormais des solutions efficaces et discrètes :

- le maillot de corps anti-transpiration, en version homme ou femme, il est fait pour se glisser sous les vétéments (chemises, pulls, etc..) et gérer l'excès de sudation. C'est confortable et pratique. A essayer d'urgence

- les patchs anti-auréoles, jetables ou lavables, ils absorbent l'humidité de la transpiration et évitent que les vétéments soient mouillés. Quand ils sont trop humides, on peut toujours les changer discrètement aux toilettes.

Tous ces produits sont à vendre sur le site www.daydry.fr

Pour en savoir plus sur la transpiration en hiver